Une conduite intelligente peut réduire la pollution

Conduite estivale écolo

Réduisez votre empreinte carbone avec la philosophie de conduite Smart MAP.

Guides
Lecture : 5 minutes

Chaque année, les automobilistes canadiens parcourent plus de 300 milliards de kilomètres et génèrent près d’un quart des émissions de CO2 produites au pays. Notre conduite contribue non seulement aux changements climatiques, mais aussi à la pollution atmosphérique locale comme le smog, qui peut causer de l’asthme et d’autres maladies respiratoires.

Si 1 conducteur canadien sur 20 conduisait 20 % plus efficacement, les émissions de CO2 attribuables au transport diminueraient d’environ 800 000 tonnes par année, soit l’équivalent de plus de 200 000 voitures et véhicules utilitaires légers en moins sur la route!

Circulation dense sur l’autoroute.
Chaque année, les automobilistes canadiens parcourent plus de 300 milliards de kilomètres.

 

Vous pouvez contribuer à réduire la pollution automobile en adoptant la philosophie de conduite Smart MAP : l’intelligence dans la maintenance, les actions et les produits. Conduire intelligemment est aussi bon pour votre portefeuille, car vous économiserez sur le carburant et la maintenance

L’intelligence dans la maintenance

Avant même de quitter votre entrée de garage, vérifiez la pression de vos pneus. Une livre de pression en moins suffit à réduire de 3 % le rendement du carburant.

Retirez votre porte-bagages de toit lorsque vous ne l’utilisez pas. Vous réduirez ainsi la résistance et la consommation d’essence de votre véhicule. Vous consommerez également moins de carburant en allégeant votre chargement, alors remplissez votre véhicule intelligemment et évitez la surcharge et les bagages inutiles.

 

Personne vérifiant la pression des pneus.
Une livre de pression en moins suffit à réduire de 3 % le rendement du carburant.

 

L’intelligence dans la maintenance signifie aussi vérifier et changer l’huile et le liquide pour transmission et en remettre régulièrement. Faites de même avec les filtres à air et les bougies d’allumage et choisissez un carburant et un lubrifiant de bonne qualité.

L’intelligence dans les actions

Il existe aussi de nombreuses façons d’économiser du carburant et de réduire la pollution lorsque vous conduisez.

Les accélérations rapides peuvent augmenter de 15 % la consommation de carburant. Anticipez la route et le trafic et roulez à une vitesse constante. Sur l’autoroute, le simple fait de rouler à 100 au lieu de 120 km/h peut vous faire économiser jusqu’à 20 % de carburant.

De plus, ralentissez doucement et progressivement. Les pneus, les garnitures de frein, les patins, les plaquettes, les rotors, les tambours, les amortisseurs, les ressorts, les embouts d’accouplement, les joints à rotule et les roulements de moyeu en prennent pour leur rhume lorsque vous freinez brusquement, ce qui fait augmenter vos frais de maintenance. Alors, pourquoi vous dépêcher à arrêter? Ralentissez sans freiner en décélérant progressivement.

L’intelligence dans les produits

À l’achat d’un véhicule, renseignez-vous sur les produits écoénergétiques et faites votre choix en fonction de vos besoins quotidiens plutôt que des sorties occasionnelles. Les petits véhicules sont généralement plus appropriés.

Vérifiez aussi l’étiquette ÉnerGuide. Elle vous donne une estimation de la consommation de carburant moyenne du véhicule sur l’autoroute et en ville. Plus le chiffre est bas, plus le véhicule est écoénergétique. Consultez les conseils d’achat de Ressources naturelles Canada pour connaître tous les points à envisager avant d’acheter un véhicule.

Si vous prévoyez acheter un nouveau véhicule écoénergétique, le Programme prêt auto ÉcoVie peut vous aider. Les conducteurs qui se procurent l’un des quelque 80 nouveaux modèles hybrides, électriques ou diesel admissibles peuvent recevoir jusqu’à 300 000 $ en prêt, sous réserve de l’approbation du crédit. Pour en savoir plus, informez-vous auprès de votre concessionnaire automobile.

Toutefois, si vous vivez près de votre lieu de travail et des endroits où vous vous divertissez, ou si vous possédez déjà une voiture, inscrivez-vous à un service de partage de véhicules au lieu d’acheter un nouveau véhicule. Le prix et la structure de ce genre de programme peuvent varier, mais certains vous feront économiser sur le carburant, tandis que d’autres vous permettront de choisir le type de véhicule en fonction de l’usage prévu. D’une façon ou d’une autre, tous ces programmes coûtent normalement beaucoup moins cher que d’avoir une voiture. 

La commodité, la flexibilité et l’accessibilité des services de partage de véhicules les rendent de plus en plus populaires auprès des conducteurs des grandes villes. Certains d’entre eux vous permettent même de vous servir du véhicule pour partir en vacances à l’extérieur!

Un sujet d’article à proposer?

Faites-nous-en part : votre suggestion pourrait bien faire l’objet d’un de nos billets.