Conseils pour entretenir vous-même votre appareil de chauffage à gaz cet automne

Une mise au point de votre système CVCA pourrait vous faire économiser cet hiver.

Le chauffage et la climatisation de votre résidence représentent environ 48 % de votre consommation d’électricité. L’augmentation vertigineuse des coûts de l’énergie ont amené de nombreux propriétaires de maison ou d’appartement à réduire leur facture d’électricité. Un entretien adéquat de votre appareil de chauffage et des conduits peut réduire votre consommation d’énergie, prolonger la durée de vie de vos électroménagers et réduire votre empreinte carbone.

 

Entretien des conduits

Dans la plupart des maisons, au moins 20 à 30 % de l’air chauffé sont perdus en raison des fuites de conduits. Les conduits cachés sont difficiles à atteindre, vous devrez donc vous concentrer sur ceux qui sont accessibles.

Si vous disposez d’un détecteur de fuites, utilisez-le pour déterminer la quantité d’air conditionné perdue ou faites un test visuel pour repérer les espaces et les trous.

Nettoyez les conduits près de la partie affectée et attendez qu’elle sèche. Recouvrez les fuites d’un ruban métallique et appuyez fermement pour assurer une bonne étanchéité. Vous pouvez aussi utiliser un produit de calfeutrage pour boucher les trous, mais vous devrez d’abord éteindre le système CVCA et laisser les conduits refroidir. Le mastic qui, après avoir été appliqué à l’aide d’un pinceau sur les espaces, a durci comme une pièce permet aussi de fermer les trous. Cliquez ici pour obtenir un guide détaillé.

 

Entretien de l’appareil de chauffage

Avant de commencer, coupez le courant et l’alimentation en carburant pour des raisons de sécurité. Le robinet d’arrêt carburant se trouve sur le tuyau d’alimentation. Attendez que l’appareil refroidisse.

Retirez la porte de la chambre de combustion ainsi que le couvercle du brûleur en les dévissant, puis mettez-les de côté. Des dommages peuvent être causés lorsque des particules de suie s’accumulent sur les parois de la chambre de combustion. Utilisez une petite brosse métallique pour racler les particules, puis utiliser une balayeuse pour enlever les suies, la poussière et d’autres débris.

Ouvrez l’infiltromètre et retirez la poussière du compartiment à l’aide de votre balayeuse. Nettoyez délicatement les pales avec un chiffon doux.

Repérez le capteur et utilisez une toile d’émeri pour enlever tout résidu.

Le moteur ainsi que les paliers d’arbre des appareils de chauffage plus anciens doivent être lubrifiés. Pour ce faire, retirez les bouchons de remplissage d’huile et ajoutez deux gouttes d’huile mouvement légère sur les paliers et le moteur. Assurez-vous de ne pas trop les lubrifier. Replacez ensuite les bouchons.

Enlevez le couvercle de l’appareil de traitement d’air et vérifiez si la courroie de la turbine est fissurée ou étirée. Lorsque vous l’appuyez, elle ne devrait pas bouger de plus de ¾ d’un pouce. Si elle s’étire ou s’il y a des signes visibles de détérioration, la courroie doit être remplacée.   

Examinez le conduit d’air à l’extérieur pour vous assurer qu’il n’est pas obstrué et qu’il fonctionne bien. Vérifiez les bouches d’air à l’intérieur et déplacez les meubles ou tout autre objet pouvant les obstruer.

Changez vos filtres une fois par mois ou selon les instructions du fabricant. Vous pouvez économiser entre 5 % et 15 % sur votre facture d’énergie en changeant régulièrement vos filtres. Cliquez ici pour obtenir un guide.

Si vous avez des doutes concernant l’une de ces étapes, demandez l’aide d’un professionnel. Cliquez ici pour obtenir un guide détaillé avec photos.

Un sujet d’article à proposer?

Faites-nous-en part : votre suggestion pourrait bien faire l’objet d’un de nos billets.