Créer une chambre saine pour bébé

Voici comment créer un environnement sain et sans danger pour votre nouveau bébé

À l'intérieurGuides
Lecture : 5 minutes

Si vous êtes un futur parent, vous ne savez probablement plus quoi faire de tous les conseils contradictoires qu’on vous donne. Comment vous y démêler? Prenez une grande respiration : nous sommes là pour vous aider. En restant averti et en lisant les étiquettes, vous pouvez créer un environnement sain et sécuritaire pour le bout de chou qui s’en vient.

Un des risques les plus sournois à considérer lorsque vous préparez la chambre de votre bébé est le dégagement gazeux, soit les gaz chimiques émis par les matériaux dans votre maison. La qualité de l’air que votre famille respire au quotidien est potentiellement de deux à cinq fois pire que l’air dehors, ce qui est préoccupant, car un air de mauvaise qualité à l’intérieur peut entraîner une vaste gamme de problèmes, des difficultés respiratoires au cancer.

 

Produits sans COV

Tout d’abord, assurez-vous de couvrir vos murs d’une couche fraîche de peinture sans COV. Les COV (composés organiques volatils) sont des composés chimiques à base de carbone qui, lorsqu’on y est exposé, peuvent causer des maux de tête, l’irritation des yeux, du nez et de la gorge et des étourdissements. À long terme, cette exposition peut même mener à des maladies chroniques, dont le cancer.

Les COV pouvant aussi être présents dans les matériaux de construction, choisissez des matériaux qui en sont exempts si vous faites des travaux dans la chambre du bébé. Et assurez-vous que les matériaux existants sont sécuritaires, surtout si la peinture est âgée (elle pourrait contenir du plomb) ou si vous avez du tapis dans votre maison.

On trouve également des COV dans les pesticides, les désodorisants et les produits de nettoyage, même s’ils sont dits « naturels ». Évitez donc d’utiliser des produits chimiques pour lutter contre les parasites, et nettoyez avec du citron, du vinaigre et du bicarbonate de soude. Vous pouvez aussi créer votre propre désodorisant en vous servant de produits naturels.

 

Produits ignifuges

Une autre source de COV? Les produits ignifuges, qui se trouvent dans les vêtements et les meubles pour bébé, surtout les matelas de berceau. En plus de n’être pas particulièrement efficaces à retarder la progression des incendies, ces produits chimiques peuvent entraîner de graves problèmes de santé. Les femmes qui ont des taux élevés de ces composés dans leur corps prennent plus de temps à tomber enceintes et risquent d’avoir un petit bébé. Selon d’autres études, les produits ignifuges sont liés à l’hyperactivité et à un QI moins élevé chez les enfants.

Veillez donc à ce que les vêtements, le matelas et les meubles de votre bébé ne contiennent aucun produit chimique ignifuge.

 

BPA

Le bisphénol A (BPA) est une substance chimique couramment utilisée dans le plastique. Le rapport du National Toxicology Program, publié en septembre 2008, a mis en lumière des préoccupations quant à l’effet du BPA sur le cerveau et la prostate ainsi que sur les comportements des enfants. Le BPA est un modulateur endocrinien qu’on trouve dans certains biberons et dans la pochette de certaines marques de préparation liquide pour nourrissons ainsi que dans les gobelets à bec, les suces et les jouets de dentition.

Par ailleurs, dans une étude récente de plus de 400 produits de plastique provenant de détaillants populaires, comme Walmart et Target, la NPR a conclu que de nombreux produits sans BPA contiennent tout de même des modulateurs endocriniens. Cela explique donc pourquoi bon nombre de parents choisissent des produits de rechange, lorsque c’est possible. Des biberons en verre aux jouets de dentition en tissu, les parents se tournent vers des matériaux naturels et biologiques pour les besoins de leur bébé.

Pour veiller à maintenir une bonne qualité d’air dans votre maison, choisissez des matériaux de construction, des meubles et des nettoyants qui ne contiennent pas de COV. Les plantes et les filtres hepa sont également des moyens fantastiques d’améliorer la qualité de l’air intérieur.