Bac rempli de produits du potager

Délices du jardin

Conseils pour aménager un oasis comestible, peu importe l’espace.

À l'extérieur
Lecture : 5 minutes

Juin est bien avancé, mais il est encore temps de vous créer une oasis de plantes comestibles! 

C’est plus facile qu’il n’y paraît, et les avantages sont nombreux. Voilà l’occasion de réduire vos factures d’épicerie, de savoir exactement ce que vous mangez… et de vous amuser! Non seulement les fruits et légumes biologiques frais sont bons pour la santé, mais le jardinage est excellent pour évacuer le stress.

Bien entendu, la consommation de légumes locaux aide aussi l’environnement. 

Une jardinière bio.
Il est encore temps de vous créer une oasis de plantes comestibles.

 

Vous prendrez moins votre voiture pour aller à l’épicerie, vous contribuerez à la santé de l’écosystème local et, si vous optez pour la culture bio, vous n’ajouterez pas de produits chimiques qui peuvent s’accumuler dans la chaîne alimentaire et bouleverser l’équilibre écologique.

Certains légumes poussent mieux lorsqu’ils sont plantés au début du printemps, mais il vous reste encore beaucoup de temps pour d’autres plantes, comme les fines herbes, les fleurs comestibles et certaines vivaces. Que vous ayez une grande cour ou un petit balcon, ce ne sont pas les options qui manquent. Par exemple, les plantes comestibles poussent très bien dans des récipients placés sur le seuil d’une porte, une terrasse ou un balcon.

Les fines herbes colorent et embaument le jardin, et peuvent transformer un plat tout simple en chef d’œuvre culinaire. Généralement, elles sont très faciles à cultiver et prennent peu d’espace. En prime, la plupart des fines herbes aident les plantes légumières en attirant les abeilles et autres pollinisateurs.

Commencez par de petites annuelles, comme le basilic et l’aneth – sans oublier de faire un peu de recherches ou de vous renseigner sur les plantes qui poussent bien dans votre région. 

Plantes légumières en récipients sur le seuil d’une porte.
Si l’espace vous manque, essayez de cultiver vos légumes dans des récipients.

Généralement, le basilic se cultive mieux en récipient et est très facile à trouver dans un marché public. L’aneth est une autre bonne option – surtout si vous faites pousser des concombres pour préparer vos premiers cornichons maison! C’est une bisannuelle (peut produire deux années de suite) qui s’adapte à la plupart des climats.

Les fines herbes vivaces comme l’origan vous permettront d’assaisonner année après année vos pâtes et vos vinaigrettes. L’origan se cultive bien en petit récipient ou en couvre-sol pour les espaces vides. Quant au thym et au romarin, ce sont des espèces intéressantes et faciles d’entretien qui donnent de bons résultats en bordure d’une plate-bande ou d’un coin potager. La menthe est aussi un bon choix, surtout pour éloigner les insectes indésirables de l’été! Mais attention : c’est une espèce envahissante qu’il vaut mieux entourer d’une bordure en métal ou en plastique ou cultiver à part dans un récipient.

La capucine donne une saveur poivrée aux salades.
Les fleurs comestibles colorent le jardin et attirent les insectes bénéfiques.

Les plantes à fleurs comestibles constituent une bonne option de mi-été pour trois raisons : en plus d’être savoureuses, elles colorent le jardin et attirent les insectes bénéfiques. Parmi celles-ci, on trouve la ciboulette et la capucine, des fines herbes des plus polyvalentes et des plus faciles d’entretien. Les tiges de la ciboulette accompagnent très bien les pommes de terre cuites, et ses fleurs les salades. Les feuilles et les fleurs de la capucine sont comestibles, donnent une saveur poivrée aux salades et ajoutent du panache aux desserts.

Il n’est pas trop tard non plus pour planter quelques légumes, selon votre zone climatique. Certains légumes verts – dont les laitues naines et les mescluns – poussent rapidement, les carottes se plantent en cycle de deux à trois semaines, et certaines variétés de tomate auront encore le temps de produire des fruits. Si votre espace est restreint, essayez un panier de tomates à accrocher

Pour les jardiniers avertis, l’heure est également à la planification. Songez à mettre en terre des vivaces comme le framboisier, la rhubarbe ou l’asperge. Produisant chaque année pendant au moins 10 ans (quoique généralement, la première récolte ait lieu après quelques années de maturation), ces plantes sont celles qui vous rendront le mieux les sommes et les efforts investis. Pour en savoir plus sur les « plantes productrices les plus fiables », allez voir cette liste en 10 points de Mark Cullen, un expert du jardinage et de la cuisine. Et pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas lire les 10 secrets de Mark pour une cour qui restera écologique longtemps?

Femme avec des herbes
Femme avec des herbes.

Un sujet d’article à proposer?

Faites-nous-en part : votre suggestion pourrait bien faire l’objet d’un de nos billets.