Développement durable et voyage : des vacances écolos!

Rien de mieux qu’une bonne vacance!

Réduction des coûtsGuides
Lecture : 5 minutes

Celui qui a dit qu’un changement peut facilement remplacer des vacances n’a certainement jamais pris congé. Il n’y a rien de mieux que de belles vacances! Par contre, nous pouvons changer notre façon de voyager. Il incombe à tous ceux qui font des voyages de respecter les principes du développement durable. Alors que nombre d’entre vous allez profiter des bienfaits du soleil dans le Sud cet hiver, n’oubliez pas qu’il existe des moyens de compenser le bilan carbone de vos voyages.

Commencez par calculer les émissions de gaz à effet de serre qui sont occasionnées par votre voyage, à l’aide des nombreux calculateurs que vous trouverez sur Internet. Ensuite, la solution facile consiste à acheter des crédits compensatoires, qui vous seront généralement offerts par le transporteur aérien sur son site Web.

Mais les crédits compensatoires ne sont pas la seule solution. Voici quelques moyens d’économiser tout en vous assurant de faire un voyage écolo :

  • Comme le décollage et l’atterrissage nécessitent davantage de carburant, choisissez des vols directs lorsque c’est possible.
  • Voyagez léger puisque les lourdes charges font en sorte que les avions et les automobiles consomment davantage de carburant.
  • Vous cherchez une solution plus créative pour compenser les émissions de gaz à effet de serre? Plantez un arbre! En fait, plantez toute une forêt. En plantant quelques arbres par année dans le cadre d’un projet de reboisement, vous pourriez compensez le bilan carbone relié à vos voyages d’affaires et vos voyages d’agrément.
  • À l’hôtel, de courtes douches et la réutilisation des serviettes de bain sont des options que nous connaissons tous, mais faites un pas de plus en apportant votre shampoing et votre gel douche. Fini les mini-bouteilles jetées à la poubelle.
  • Oubliez l’eau embouteillée… apportez votre propre bouteille et demandez à la réception de l’hôtel à quel endroit vous pouvez la remplir.
  • Acheter, c’est voter, non? Votez écolo : choisissez des hôtels soucieux d’écologie, utilisez le transport public au lieu des taxis, soutenez les petites entreprises locales et optez pour des plats faits à partir d’ingrédients de la saison dans les petits restaurants locaux.
  • Apportez un petit sac à dos pour vos emplettes et excursions de la journée; il sera pratique pour transporter votre bouteille d’eau et pour éviter les sacs de plastique des commerces.
  • Marchez ou louez un vélo pour visiter les lieux : c’est agréable, économique et écologique! Faites le tour de ville à pied ou à vélo pour brûler toutes les calories de vos cocktails de vacances.
  • Avant de faire des excursions à dos d’animal, faites vos recherches. Vérifiez si le guide traite bien ses animaux et assurez-vous de ne compromettre d’aucune façon la faune ou la flore au cours de votre excursion.
  • Vérifiez la semelle de vos chaussures avant de partir. Les destinations écologiques sensibles, comme la réserve naturelle des îles Galapagos, sont menacées par des espèces invasives qui poussent à partir de graines tombées des semelles des chaussures de touristes.
  • Vous songez à faire une croisière? Notez que les croisières sont reconnues pour leur effet nocif sur l’environnement, leur consommation de millions de tonnes de carburant et le déversement d’environ un milliard de tonnes d’eaux usées dans les océans chaque année. Certains croisiéristes sont conscients de ces problèmes et cherchent à faire mieux. Vous pouvez voir leur note dans le Rapport annuel des Amis de la terre.
  • Avant de partir, fermez et débranchez tous vos appareils électroniques. Saviez-vous que les appareils électroniques en mode veille comptent pour 10 à 15 % de votre facture d’électricité? Baissez le thermostat et mettez votre chauffe-eau en mode vacances.