Des rénos qui vous font économiser

Des rénovations bien pensées peuvent vous faire économiser et réduire votre empreinte de carbone.

Réduction des coûts
Lecture : 5 minutes

Certaines rénovations effectuées durant les mois d’été peuvent réduire considérablement le montant de vos factures d’électricité, réduire votre empreinte de carbone et faire augmenter la valeur de votre maison. Mais avant de plonger dans les rénos, voyez où votre investissement sera le plus rentable au moyen de notre calculateur d'économies d'énergie résidentielles gratuit. 

 

Améliorez l’isolation du grenier

Comme l’air chaud a tendance à monter, une isolation déficiente de votre grenier pourrait mettre votre système de chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air à rude épreuve. Selon Steve Maxwell, du Toronto Star : «Même les maisons qui respectaient le code du bâtiment il y a tout juste deux ans ne satisfont probablement plus aux normes aujourd’hui. Si l’isolant utilisé est un isolant en vrac, la valeur R correspond environ à R3 au pouce, et s’il s’agit de panneaux isolants, elle est de R4 au pouce. De toute façon, mesurez et calculez cette valeur et vous saurez ce que vous devez ajouter. Si l’épaisseur de votre isolant n’est pas d’au moins 16 pouces, vous jetez votre argent par les fenêtres.»

Pour en savoir davantage sur les endroits à isoler et les produits qui vous conviennent le mieux, cliquez ici et découvrez la signification des valeurs R ici.

 

Isolez les portes et les fenêtres

Près du tiers de l’air climatisé de votre maison fuit par les portes et les fenêtres. Commencez par inspecter l’état du calfeutrage autour de ces ouvertures pour y détecter des fissures et remplacez-le au besoin. Bouchez les fissures et les trous à l’aide d’un bourrelet de mastic (voyez comment faire ici). Installez des contre-fenêtres si vos fenêtres sont simples ou envisagez de les remplacer par un modèle plus efficace.   

Installez des bas de porte, et ajoutez des coupe-bise si vous trouvez que l’étanchéité n’est pas suffisante.  (Voyez comment en fabriquer un ici.)

 

Repérez ces fissures

Colmatez les trous et autres ouvertures qui laissent l’air climatisé s’échapper, surtout autour des installations de plomberie et d’électricité. Voici d’autres endroits à surveiller :

  • Luminaires encastrés et coffrets électriques.
  • Ouvertures pratiquées dans le grenier pour laisser passer les tuyaux de plomberie, les câbles et les conduits.
  • Fente à lettres (installez plutôt une boîte aux lettres extérieure).
  • Sur les murs extérieurs, surface entourant les ventilateurs d’extraction et les coffrets électriques. 
  • Espaces à la jonction des murs et des planchers.
  • Tous vos interrupteurs devraient être isolés au moyen d’un produit isolant pour prises et interrupteurs. Apprenez comment faire ici.

 

Préparez votre appareil de chauffage

Faites faire l’entretien de votre appareil de chauffage avant l’arrivée des temps froid ou faites-le vous-même en suivant ces conseils. Le simple fait de remplacer les filtres conformément aux instructions du fabricant peut vous faire économiser de 5 à 15 % sur votre facture d’électricité.

Entre 20 et 30 % de l’air climatisé s’échappe de conduits non étanches. Vérifiez vos conduits au moyen d’un appareil d’essai d’étanchéité des conduits, puis colmatez les fuites avec du ruban métallique ou du mastic.

Utilisez un thermostat programmable comme un EcoBee pour diminuer vos coûts de chauffage et de climatisation, conçu pour les condos et les maisons. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Avant de démarrer votre appareil de climatisation, pensez à utiliser votre ventilateur de plafond. Un climatiseur standard consomme environ 3 500 watts et un climatiseur de pièce, environ 1 000 watts. La consommation d’énergie d’un ventilateur de plafond fonctionnant à plein régime est de seulement 50 watts environ. Économisez davantage en utilisant les coupons de votre fournisseur d’électricité local.