La géothermie : un bon investissement?

Devriez-vous installer un système d’énergie géothermique dans votre maison?

Virage vertGuides
Letture : 5 minutes

Environ six à dix mètres sous la surface de la terre, la température n’est plus influencée par les variations climatiques et se maintient entre 8 et 10 °C. Les systèmes géothermiques utilisent des thermopompes  pour réchauffer l’air frais en hiver et refroidir l’air chaud en été. Dans une maison ou un immeuble en copropriété où l’on utilise un système géothermique, on peut s’attendre à réduire les coûts liés au chauffage et à la climatisation de 50 à 60 %.

 

Types de systèmes géothermiques

Il existe plusieurs types de systèmes géothermiques et un professionnel saura vous recommander celui qui répond le mieux à vos besoins.

Système à circuit fermé : Ces systèmes disposent d’une boucle continue de conduites souterraines contenant un mélange de liquides antigel. Ceux-ci permettent d’utiliser la chaleur du sol pour réchauffer votre intérieur en hiver. En été, le processus est inversé et la chaleur intérieure de la maison est refroidie sous terre. On peut installer les systèmes à circuit fermé en boucle verticale ou horizontale, selon la taille de votre propriété.

Boucle horizontale : Dans ce type d’installation, les conduites sont installées dans des tranchées dont la longueur varie de 30 à 120 mètres. On privilégie habituellement l’installation horizontale sur les grandes propriétés.

Boucle verticale: Lorsque l’espace résidentiel est limité, la boucle verticale est la solution idéale. Celle-ci favorise l’installation de conduites dans des tranchées creusées verticalement, à une profondeur variant de 22 à 90 mètres.           

Nappe d’eau : Les propriétés où l’on retrouve une nappe d’eau peuvent utiliser celle-ci pour tempérer la maison. En effet, dans pareil cas, il n’est pas nécessaire d’excaver le sol, puisque les boucles de conduites sont placées au fond de la nappe d’eau.             

Système à circuit ouvert : Il s’agit des systèmes les plus économiques à installer, car l’eau souterraine provenant d’une source existante (un puits ou un étang, par exemple) est utilisée par la thermopompe  pour réchauffer la maison. 

Les systèmes géothermiques sont un excellent moyen de réduire l’empreinte carbonique des propriétaires et d’économiser lors de nouvelles constructions. En installant un système géothermique, vous évitez d’émettre dans l’atmosphère environ cinq tonnes de gaz à effet de serre chaque année, soit l’équivalent d’une petite voiture familiale.

Les coûts d’un système géothermique varient énormément d’une province à l’autre et les propriétaires peuvent s’attendre à payer entre 45 000 $ et 70 000 $ pour un système résidentiel. L’installation après coup d’un tel système est onéreuse et pourrait ne pas constituer un bon investissement dans le cas d’une ancienne construction, car son rendement se calcule à long terme. Les avantages pour l’environnement sont les mêmes, mais si vous songez à un réaménagement éventuel, l’amélioration de l’enveloppe de bâtiment ou un système à énergie solaire pourraient s’avérer de meilleurs choix.

Si vous pensez acheter un logement en copropriété, recherchez les immeubles qui sont dotés d'un système géothermique. Bien que les maisons unifamiliales profitent elles aussi d’un tel système, cette source d’énergie renouvelable est beaucoup plus rentable dans les projets de plus grande envergure, comme dans les immeubles en copropriété.

Si l’installation d’un système géothermique vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur les incitatifs offerts dans votre province sur ce site. Pour connaître les rénovations les plus éconergétiques, utilisez notre calculateur d’économies d’énergie résidentielles afin de rentabiliser votre projet au maximum.