Une femme cuisinant un repas d’Action de grâce

Le temps des célébrations

Conseils de cuisine pour une fête de l’Action de grâces écolo.

Virage vert
Lecture : 5 minutes

L’Action de grâce constitue une excellente occasion de réfléchir à l’utilisation de l’énergie dans la cuisine. La préparation d’un repas de célébration requiert beaucoup d’énergie, tant pour garder les aliments au frais que pour faire cuire la dinde et nettoyer. Heureusement, il existe des électroménagers qui peuvent réduire votre utilisation d’énergie et, conséquemment, vos coûts tout au long de l’année.

Si vous cherchez des appareils écoénergétiques, jetez un coup d’œil à la Liste de produits interrogeable de Ressources naturelles Canada. 

Famille réunie devant un repas traditionnel.
L’Action de grâce : une occasion idéale pour réfléchir à l’utilisation de l’énergie.

Vous y trouverez de l’information à jour sur l’efficacité énergétique de toutes sortes de produits vendus au Canada dont des réfrigérateurs, des surfaces de cuissons, des cuisinières et des lave-vaisselle.

Réfrigération

Un réfrigérateur vieillissant peut s’avérer particulièrement énergivore et coûteux. Si votre modèle date de 16 ans ou plus, son coût de fonctionnement annuel peut grimper jusqu’à 150 $ par année! Quand vous le remplacerez par un modèle plus récent, pensez à confier votre ancien réfrigérateur à un service de collecte gratuit. 

Différents facteurs doivent être pris en compte pour bien choisir un réfrigérateur écoénergétique. Vous devez notamment vérifier s’il a la désignation «ENERGY STAR Les plus écoénergétiques». Il est également important de choisir un appareil de la taille appropriée. Par exemple, un réfrigérateur d’une capacité de 16 pieds cubes utilise 330 kilowattheures (kWh) d’énergie par année, tandis qu’un appareil de 24 pieds cubes peut en consommer jusqu’à deux fois plus. 

Envisagez aussi l’achat d’un réfrigérateur sans machine à glaçons, puisque celle-ci augmentera de 12 à 20 pour cent la consommation énergétique de l’appareil.

Personne se préparant à ouvrir la porte d’un réfrigérateur.
Les réfrigérateurs avec congélateur dans le haut sont plus écoénergétiques que ceux dotés d’un congélateur latéral. 

En outre, les modèles dotés d’un congélateur dans la partie supérieure ou inférieure consomment moins d’énergie que ceux qui ont un congélateur latéral. 

Cuisson

La plupart des surfaces de cuisson électriques traditionnelles ou lisses utilisent environ 230 kWh d’énergie par année. Les tables de cuisson à induction sont beaucoup plus efficaces sur le plan énergétique. Elles utilisent un courant électromagnétique pour chauffer les casseroles en acier et les aliments qui s’y trouvent, permettant ainsi une cuisson plus rapide qui nécessite moins d’énergie. 

Brocoli dans une casserole sur une cuisinière à surface lisse.
La plupart des surfaces de cuisson électrique utilisent environ 230 kWh d’énergie.

Un simple four peut utiliser jusqu’à 400 kWh d’énergie par année. Les fours à convection sont moins énergivores, utilisant un ventilateur pour faire circuler l’air chaud. Cette technologie permet une cuisson et un rôtissage plus uniformes à des températures plus basses et pendant moins longtemps. D’autre part, les fours autonettoyants sont plus étanches et mieux isolés, ce qui peut contribuer à éviter des pertes de chaleur.   

Les cuisinières comprennent une surface de cuisson et un four. Une cuisinière autoportante avec surface de cuisson utilise annuellement de 330 à 710 kWh d’énergie. Les cuisinières à gaz naturel peuvent s’avérer très écoénergétiques, en plus d’offrir un meilleur contrôle sur la température de cuisson. Toutefois, elles nécessitent un raccordement au réseau de gaz naturel dans la cuisine et ne reçoivent pas de cote ÉnerGuide.

Les fours à micro-ondes peuvent non seulement réchauffer les aliments rapidement, mais aussi contribuer à réduire la consommation d’énergie. Le micro-ondes s’avère efficace pour cuire ou réchauffer de petites portions d’aliments, utilisant jusqu’à 80 pour cent moins d’énergie qu’un four traditionnel. Et d’autres petits appareils comme les fours grille-pain ou les mijoteuses, par exemple, utilisent encore moins d’énergie.

Nettoyage

Le nettoyage n’est certes pas la partie la plus intéressante du repas, mais il peut être grandement facilité par un lave-vaisselle. Malheureusement, cet appareil utilise beaucoup d’énergie et d’eau. 

Certains modèles traditionnels consomment jusqu’à 350 kWh par année. Un appareil encastré de taille standard offre un rendement énergétique 75 pour cent plus élevé qu’un ancien modèle et utilise seulement 12 litres d’eau ou moins par cycle, comparativement à 21 litres pour les modèles moins écoénergétiques. 

Bambin en train de remplir un lave-vaisselle.
Un lave-vaisselle écoénergétique peut consommer aussi peu que 12 litres d’eau.

 

Vous réduirez également votre facture d’électricité en utilisant le lave-vaisselle seulement lorsqu’il est plein. Si vous habitez dans une province comme l’Ontario, où les tarifs sont établis selon l’heure de la consommation, utilisez le lave-vaisselle en soirée, quand les coûts sont moins élevés. Et bien sûr, demandez à chaque membre de la famille de vous aider à remplir le lave-vaisselle avant d’aller se reposer après un repas de dinde bien copieux. 

Un sujet d’article à proposer?

Faites-nous-en part : votre suggestion pourrait bien faire l’objet d’un de nos billets.