Protégeons nos insectes pollinisateurs

Quelques conseils pour ramener les abeilles et les papillons dans votre jardin

À l'extérieurVirage vertGuides
Lecture : 5 minutes

Les abeilles sont un élément vital de notre écosystème et ces insectes affairés travaillent avec les mites, les papillons, les mouches, les scarabées, ainsi qu’avec d’autres animaux pour produire nos récoltes. À elles seules, les abeilles pollinisent 70 des 100 espèces de plantes qui nourrissent la population mondiale. Les insectes pollinisateurs assurent donc la croissance des récoltes mais aussi la perpétuation de toutes les espèces de plantes et des animaux qui se nourrissent de celles-ci. Sans insectes pollinisateurs, notre écosystème et notre chaîne alimentaire ne pourraient pas subsister ou soutenir la population mondiale. Si vous voulez aider nos insectes pollinisateurs, voici quelques conseils qui contribueront à leur avenir, ainsi qu’à celui de nos récoltes et de notre environnement.

 

Jardinez de façon écoresponsable

Cessez d’utiliser des pesticides dans votre jardin. Les pesticides sont une des principales causes du déclin des populations d’insectes pollinisateurs au Canada. Vous pouvez néanmoins protéger votre jardin avec des pesticides naturels et des herbicides que vous pouvez faire vous-même. Votre jardin sera ainsi plus accueillant pour les insectes pollinisateurs et votre famille, et son entretien sera moins dispendieux. 

De même, vous pouvez renoncer aux engrais chimiques. Vous pourriez donc vous construire un simple composteur qui transformera vos déchets de cuisine en un riche compost naturel. Encore là, vous économisez et vous favorisez l’environnement.

 

Attirez les abeilles dans votre jardin

Plantez des espèces indigènes, car celles-ci ont évolué avec les insectes pollinisateurs et ces plantes favoriseront donc ceux-ci. Les espèces indigènes sont adaptées au climat local et elles résisteront aux maladies et aux prédateurs. Vous passerez donc moins de temps è les arroser et les protéger. Voici des plantes suggérées par Wildlife Preservation Canada : lobélie du cardinal, chèvrefeuille, mélisse-citronnelle, zinnia, phlox, menthe, fuchsia, sauge, cosmos, lavande, nasturtium, lupin, échinacée, géranium, rudbeckies, tournesol, verbena, aster, marguerite shasta.

Faites un abreuvoir pour abeilles au moyen d’une assiette ou d’une soucoupe peu profonde, que vous remplirez avec un peu d’eau. La quantité doit pouvoir s’évaporer à la fin de la journée. Placez quelques pierres dans cet abreuvoir pour que les abeilles puissent se désaltérer en toute sécurité.

Maintenant que les abeilles peuvent butiner et boire dans votre jardin, vous pouvez leur construire une aire de repos, soit un « hôtel » qui conviendra à plusieurs variétés d’abeilles solitaires. Les instructions figurent ici.

 

Prenez les devants

Plantez de l’asclépiade, car cette plante aide les populations de papillons monarques, qui ont fortement diminué ces dernières années. Vous pouvez aussi adopter un papillon monarque du National Wildlife Fund, en versant un don qui contribuera à protéger ces magnifiques insectes pollinisateurs.

Faites partie du Bumblebee Watch et devenez un citoyen alerte. Vos informations permettent le suivi des populations de bourdons et des espèces envahissantes. 

Un sujet d’article à proposer?

Faites-nous-en part : votre suggestion pourrait bien faire l’objet d’un de nos billets.