Quelques conseils pour rendre votre logement plus écologique

Conseils aux locataires pour réduire leur empreinte écologique et économiser

Il peut sembler difficile de rendre son logement plus écolo lorsqu’on n’en est pas propriétaire ou qu’on ne prévoit pas y habiter longtemps. Mais il est possible de poser certains gestes simples qui auront un grand impact.

 

1. Bien choisir l’emplacement

Bien avant d’emménager, pensez à l’environnement dans lequel vous voulez vivre. Si votre budget le permet, choisissez de vivre assez près de votre lieu de travail pour y aller à pied ou en vélo ou optez pour un quartier bien desservi par les transports publics. En n’utilisant pas une voiture pour aller travailler ou faire les courses, vous réduirez facilement votre empreinte carbone et économiserez sur l’essence. Consultez le site Walk Score pour trouver les commerces et services près de votre domicile, dont vous avez besoin pour vos achats et vos activités de tous les jours.

 

2. Discuter avec le concierge

Essayez de parler avec le concierge ou le propriétaire de l’immeuble. Vous n’avez peut-être pas un grand pouvoir de décision, mais vérifiez s’il serait ouvert à des rénovations pour rendre le logement plus écologique. Si c’est le propriétaire qui paie l’électricité et le chauffage, montrez-lui les économies qu’il pourrait réaliser en changeant les appareils ménagers et les appareils d’éclairage. N’oubliez pas : les ampoules LED consomment 75 % moins d’énergie et durent beaucoup plus longtemps que les ampoules à incandescence classique et les toilettes à faible débit consomment de 20 à 60 % moins d’eau que les anciennes toilettes. Vous pourriez aussi demander au concierge ou au propriétaire de s’assurer que des bacs de compostage et de recyclage sont mis à la disposition des locataires et voir s’il ne serait pas possible de convertir le toit de l’immeuble en jardin communautaire.

 

3. Acheter intelligemment

Si vous déménagez souvent, limitez vos possessions. Ainsi à votre prochain déménagement, vous aurez moins de choses à emballer, vous jetterez moins de produits d’emballage (boîtes de carton, papier bulle, etc.) et vous vous débarrasserez de moins d’objets. Et au moment de meubler votre logement, pensez à des options écologiques. Faites le tour des magasins d’occasion. Achetez des meubles pas tout à fait neufs ou redonnez une nouvelle vie à de vieux meubles avec une peinture à faible COV (les COV sont des composés organiques volatils, c’est-à-dire des émanations toxiques provenant de la peinture, des meubles neufs et des solvants). Vous donnerez ainsi beaucoup de caractère à votre espace de vie, et votre portefeuille et l’environnement ne s’en porteront que mieux! Par ailleurs, réfléchissez sérieusement aux meubles que vous devez acheter pour une pièce en faisant preuve de créativité quant à l’utilisation possible de certains meubles.

 

4. Créer un mini jardin

Si creuser un jardin ou installer une grande boîte à fleurs semblent nécessiter un investissement trop important pour vous (même si votre propriétaire le permettait), pensez à utiliser des pots à fleurs et d’autres techniques créatives pour faire pousser vos propres légumes et fines herbes. Vous réaliserez des économies, en ne les achetant pas à l’épicerie!
 

5. Discuter avec son colocataire

Vivre avec un colocataire est un excellent moyen de réduire son empreinte environnementale par pieds carrés. Mais si vous remarquez que votre coloc n’éteint pas toujours la lumière en quittant une pièce ou qu’il jette les contenants recyclables aux ordures, abordez le sujet avec lui. Proposez de sortir le bac de compostage, ou montrez-lui comment il pourrait réduire sa consommation d’électricité et ainsi économiser. Le meilleur moyen d’obtenir son adhésion, c’est de rendre la vie écolo simple et facile!

 

6. Opter pour des solutions de rechange à l’électricité

Quand vous achetez de petits appareils ménagers, tournez-vous vers les mélangeurs, hachoirs, broyeurs ou autres appareils manuels. Comme ils n’utilisent pas d’électricité, ils sont plus abordables que leur équivalent électrique et leur entretien coûte moins cher. Par ailleurs, il existe de nombreux fournisseurs de services publics qui offrent des options écologiques et des compagnies qui investissent dans l’énergie verte pour compenser votre consommation d’énergie. Faites des recherches sur ce qui se fait dans votre ville et songez à opter pour des sources d’énergie verte.

 

7. Réduire ses déchets et consommer moins d’eau et d’énergie

Enfin, n’oubliez pas que vos nouvelles habitudes contribueront à réduire la consommation d’eau et d’énergie, ainsi que les déchets envoyés au site d’enfouissement. Voici les trucs : prendre des douches moins longues et installer un aérateur de robinet pour réduire la consommation d’eau; éteindre les lumières et limiter l’utilisation du climatiseur l’été et du chauffage l’hiver (s’habiller plus chaudement!) pour réduire grandement la consommation d’énergie; trier les déchets (emballages recyclables, compostage et déchets) et toujours acheter les produits comportant le moins d’emballage possible pour réduire les déchets envoyés à la décharge.

Un sujet d’article à proposer?

Faites-nous-en part : votre suggestion pourrait bien faire l’objet d’un de nos billets.