Retour à la nature : des maisons construites avec des matériaux naturels.

Les propriétaires se tournent aux matériaux naturels pour construire la maison de leurs rêves.

Virage vert
Lecture : 5 minutes

De nombreux propriétaires construisent leur maison avec des matériaux écologiques dans le but de favoriser la durabilité de l’environnement. La popularité des matériaux naturels s’est accélérée en raison des matériaux de construction modernes qui libèrent sous forme de gaz des composés organiques volatils (COV) et d’autres produits chimiques nuisibles à la santé.

Des maisons en ballots de paille et des géonefs. Vous connaissez? Découvrez les matériaux naturels qu’ont utilisés des propriétaires pour construire la maison de leurs rêves. 

 

Terre

La géonef constitue l’une des habitations les plus durables qui soit. Elle est composée d’une combinaison unique de matériaux naturels et récupérés. Elles sont construites à partir de pneus, de bouteilles et de canettes. La construction de ce genre de bâtiment requiert beaucoup d’heures de travail, mais peu d’outils et de main-d’œuvre spécialisée. Dans les collectivités où les adeptes de la géonef sont présents, ceux-ci s’entraident pour construire leur maison avec de la terre compressée. 

 

L’image ci-dessus montre une maison dont les murs sont constitués de pneus usagés qui ont été empilés et remplis de terre tassée avec des outils de jardin. La structure de la maison est ainsi extrêmement solide et très isolante. Les murs sont ensuite recouverts d’argile, de sable et d’un enduit.

La terre fait aussi partie des matériaux naturels nécessaires à la construction des maisons en adobe. Ci-contre, des briques crues sèchent au soleil. Au moyen d’un ciment à base de boue, les briques sont assemblées pour ériger des structures à parois épaisses. Emmagasinée durant le jour par les murs de terre isolés, la chaleur du soleil réchauffe la maison la nuit venue. Bien que les structures d’adobe demandent une main-d’œuvre importante, leur fabrication est simple, car elles peuvent être composées de matériaux récupérés. C’est pourquoi il s’agit un matériau très intéressant pour le constructeur d’habitations qui se soucie de l’environnement.

 

Paille

Vous croyez que la maison de paille contemporaine est aussi fragile que celle des trois petits cochons? Détrompez-vous! Éviter de perdre de l’énergie à souffler sur ce type de maison, c’est du solide! L’ossature de la maison est en bois et les murs sont isolés avec des ballots de paille. Les ballots (composés généralement de paille d’avoine, de blé, de riz ou de seigle) sont ensuite recouverts d’argile ou d’un enduit. Voilà pourquoi les murs d’une maison de paille sont épais et très bien isolés.

La maison en ballots de paille comporte de nombreux avantages. En effet, cette habitation écologique qui n’émet aucun COV détient une valeur d’isolation se situant entre R-30 et R-35 lorsqu’elle est bien construite et produit une faible énergie grise.

 

Toit vert

Le toit vert est très avantageux pour celui ou celle qui souhaite construire une maison respectueuse de l’environnement. Une membrane imperméable est placée sur le toit qui accueille ensuite un support de croissance. Des plantes indigènes couvrent le toit et se transforment en un tapis luxuriant de verdure et de fleurs. Les plantes indigènes demandent moins d’entretien et servent d’halte pour les oiseaux, surtout si la maison est située en ville. Le toit vert est esthétique et isole le bâtiment de la chaleur d’été et du froid hivernal.

Les habitations troglodytiques sont aussi équipées d’un toit vert. L’art de construire ce genre de maison partiellement couverte de terre a été perfectionné par les Vikings. La fondation d’une maison troglodytique repose sous le seuil du gel et conserve ainsi une température intérieure confortable de 13 à 14°C.

La popularité grandissante des matériaux  naturels s’explique en raison des matériaux de construction modernes qui contiennent de nombreux produits chimiques et toxiques susceptibles d’entraîner de sérieux problèmes de santé chez les occupants du bâtiment. Les matériaux de construction naturels, créés dans l’esprit du développement durable, génèrent une faible empreinte carbone et représentent un choix écologique pour une clientèle de plus en plus sensible à l’environnement.