Besoin d’un nouveau système de chauffage?

Vous trouvez vos factures d’électricité trop salées? C’est la faute de votre système de chauffage. Au Canada, le chauffage de la maison et de l’eau représente 80 % de la consommation en énergie des ménages. C’est énorme! Heureusement, en remplaçant votre vieux système efficace à 60 % par un modèle haut de gamme écoénergétique efficace à 95 %, vous verrez vos coûts baisser de 35 % – une économie d’environ 200 $ par an selon le cas. De plus, certaines provinces offrent un rabais ou un crédit d’impôt à l’achat d’un appareil de chauffage écoénergétique. 

Faites vos comptes

Comme bien des facteurs influent sur la consommation de chauffage (coût de l’énergie, climat, habitudes personnelles, etc.), demandez à un entrepreneur qualifié de mesurer les charges calorifiques et les pertes de chaleur. Le résultat – déterminer la capacité et les modes de distribution que devraient avoir vos nouveaux appareils – vaudra largement les 150 à 300 $ que vous débourserez pour ce service, et vous permettra de choisir le meilleur système de chauffage possible (type et taille) pour votre maison. 

Le chauffage sous toutes ses formes

Générateurs d’air chaud pulsé alimentés au gaz ou au mazout

La plupart des ménages canadiens se chauffent au moyen d’un générateur d’air chaud pulsé. Les modèles récents sont beaucoup plus écoénergétiques que les anciens, et c’est pourquoi remplacer votre générateur est profitable tant sur le plan pécuniaire qu’énergétique. L’idéal est d’en choisir un dont la cote de rendement énergétique annuel (AFUE) d’Energy Star est d’au moins 95 %. Essentiellement, cette cote représente le pourcentage de combustible transformé en chaleur. Plus la cote AFUE est élevée, plus l’appareil est efficace (un certain pourcentage est toujours perdu dans l’évacuation). Depuis 2010, tous les appareils de chauffage au gaz conçus pour les maisons au Canada doivent afficher une cote AFUE d’au moins 90 %.

Chaudières alimentées au gaz ou au mazout

Les chaudières chauffent l’eau qui se rend aux unités de chauffage, comme les plinthes électriques ou les radiateurs, en s’alimentant d’un combustible (habituellement du gaz, du propane ou du mazout) ou d’électricité. Les chaudières conçues pour le chauffage du logement chauffent également l’eau qui y est consommée. Tout comme les générateurs d’air chaud, leur efficacité énergétique est mesurée à l’aide de la cote AFUE. Les chaudières alimentées au gaz ou au mazout sont admissibles à la certification Energy Star, mais les chaudières électriques ne le sont pas.

Générateurs d’air chaud et plinthes électriques

Le système de cote ÉnerGuide ne tient pas compte des appareils de chauffage électriques, car leur efficacité énergétique est relativement la même d’un modèle à l’autre.

Systèmes mécaniques intégrés (SMI)

Si votre générateur d’air chaud a fait son temps et que vous songez à le remplacer, songez aux systèmes mécaniques intégrés responsables du chauffage de l’espace et de l’eau ainsi que de la ventilation. En matière d’efficacité énergétique, ces systèmes intégrés sont probablement les plus avantageux.

Thermopompes

De plus en plus utilisées au Canada, les thermopompes transfèrent la chaleur entre l’air ou le sol (hydrothermique ou géothermique) et votre maison selon le principe de condensation des gaz (comme pour un réfrigérateur). Elles permettent donc de chauffer en hiver et de rafraîchir en été, voire même de chauffer l’eau. Les jours les plus froids, il se peut que vous deviez utiliser un appareil d’appoint. Cela dit, la technologie des thermopompes fait l’objet d’amélioration continue, et les nouveaux modèles devraient suffire, peu importe la température. Étant donné que cette technologie utilise l’électricité pour faire fonctionner le ventilateur et le compresseur, les économies potentielles dépendent du prix de l’électricité. 

Expert en installation

Pour l’installation de votre nouvel appareil écoénergétique, faites appel à quelqu’un qui s’y connaît bien et qui se chargera d’installer de nouveaux conduits et de vérifier que tout le système fonctionne à plein rendement. L’Institut canadien du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération peut vous aider à trouver un installateur près de chez vous

Entretien général de l’appareil de chauffage

Votre générateur d’air chaud devrait durer vingt ans si vous le faites vérifier et, au besoin, entretenir chaque année par un professionnel. Sans ces mesures préventives, sa durée de vie risque d’être écourtée. Assurez-en le bon fonctionnement et évitez la formation de particules en suspension dans l’air néfastes pour la santé en changeant ou en nettoyant son filtre régulièrement.