Thermostats intelligents: une réelle économie?

Est-ce que les thermostats intelligents permettent réellement de réaliser des économies? Nous examinons quelques études sur ce sujet.

Bien que les thermostats programmables soient présentés comme un moyen efficace de réduire votre facture d’électricité, ils pourraient ne pas être aussi efficaces que les fabricants veulent bien nous le faire croire. En effet, pour qu’un thermostat intelligent soit réellement efficace, vous devez éduquer les utilisateurs afin de tirer le maximum de votre système de chauffage et de climatisation. Nous nous sommes penchés sur les thermostats programmables afin de savoir s’ils permettent réellement de réaliser des économies.

Le chauffage et la climatisation représentent la plus importante part de votre facture mensuelle d’électricité, soit environ 45 %. En effet, la chaleur utilisée pour tempérer des espaces vides alors que les occupants sont absents ou au lit fait grimper votre facture d’électricité. On s’attend qu’un thermostat qui s’adapte au mode de vie des occupants vous permette d’épargner. Avec une réduction d’environ 1 % du montant de votre facture d’électricité pour chaque 1 °F en moins sur votre thermostat, vous devriez en effet faire des économies importantes.

En fait, les thermostats intelligents sont programmés pour réduire la température de votre maison selon des paramètres prédéterminés, lorsque vous êtes absent ou au lit. Avant votre retour ou votre réveil, le thermostat augmente la température afin que la maison soit toujours confortable lorsque vous y êtes.

Cela semble être une bonne idée, surtout lorsque les fabricants soutiennent que les propriétaires peuvent s’attendre à une réduction de 10 à 30 % de leur facture de chauffage et de climatisation. À ce rythme, vous aurez remboursé votre investissement initial en deux ans et vous pourrez profiter de l’économie les années suivantes.

Des études récentes ont toutefois démontré que ce n’est pas tout à fait ce qui se produit dans des conditions «réelles». La réduction de 30 % de la facture semble n’être réalisable que dans des conditions d’essai ou lorsque les utilisateurs sont extrêmement disciplinés. Certaines études estiment que l’économie se situe plutôt entre 6,2 et 6,8 %, tandis qu’une étude en Floride a permis d’établir qu’un thermostat programmable entraîne plutôt une augmentation de 12% de la facture d’électricité.

Par «éduquer les occupants», on entend qu’il faut s’assurer que le thermostat est réglé à une température plus basse lorsqu’il n’y a personne à la maison et éviter les fluctuations importantes de la température, puisqu’elles entraînent une consommation d’électricité accrue lorsque la température est trop basse. Plusieurs propriétaires pensent que le fait de baisser la température au maximum leur permettra de réaliser davantage d’économies.

En réalité, pour un thermostat intelligent, la température idéale est d’environ 20 °C (68 °F) lorsque vous êtes à la maison et devrait être d’environ 6 à 8 °C (10-12 °F) de moins lorsque vous êtes absent ou au lit.

Selon l'EPA, «Les consommateurs se font souvent dire que l’installation d’un thermostat programmable peut leur permettre d’épargner de 10 à 30% sur la portion «chauffage et climatisation» de leur facture d’électricité. Or, de telles économies dépendent d’une utilisation disciplinée du thermostat programmable et elles sont possibles en théorie; cependant, il est nécessaire d’effectuer des essais plus approfondis afin de confirmer ces énoncés. Des études récentes ont permis d’établir que les thermostats programmables ne permettent pas de réaliser les économies promises.»

Si vous cherchez des moyens de réduire votre facture d’électricité, un thermostat programmable est un pas dans la bonne direction, mais celui-ci doit faire partie d’une stratégie globale de réduction de votre consommation d’énergie qui toucherait à tous les aspects de votre ménage.