Une famille profitant de son sous-sol écoénergétique

Une mine d’économies d’énergie

Rénover le sous-sol, une occasion d’améliorer l’efficacité énergétique.

À l'intérieur
Lecture : 5 minutes

Que votre sous-sol abrite une aire de jeux, une salle de lavage ou un «repaire de mâles», rénover cet espace est le moment idéal d’améliorer certains éléments souvent négligés de votre maison pour maximiser son efficacité énergétique.

Il va de soi qu’en utilisant moins d’énergie pour chauffer ou climatiser votre maison, vous faites des économies tout limitant votre impact sur le réchauffement climatique. Cela dit, un sous-sol écoénergétique présente d’autres avantages.

En améliorant l’isolation de votre sous-sol, y compris celle des chevêtres et le long des murs de fondation, vous jouirez d’un confort accru et d’un plus grand espace habitable. Vous aurez aussi droit à un bon rendement sur votre investissement grâce à une facture d’électricité réduite.

Des hommes regardant la télévision.
Améliorer l’efficacité énergétique du sous-sol – même dans le «repaire de mâles» – est bon pour toute la maison.

L’isolation a aussi une incidence positive sur la santé. En effet, un sous-sol mal isolé peut engendrer des problèmes d’humidité dans les murs et les planchers. L’humidité peut alors favoriser l’apparition de moisissure sur les cloisons sèches, la moquette et les plinthes, ce qui nuit à la qualité de l’air ambiant, et par ricochet à votre santé.

Pour régler un problème d’humidité, vous devrez d’abord empêcher l’eau d’atteindre les fondations en assurant un drainage adéquat. Peut-être aurez-vous à imperméabiliser les murs extérieurs, dont vous renforcerez ou effectuerez l’isolation si l’eau a causé des dommages.

Pour finir votre sous-sol, vous souhaitez certainement quelque chose de plus confortable et esthétique que du béton. 

Tapis couvert de moisissure.
Un sous-sol mal isolé favorise l’apparition de moisissure.

Mais attention! Sur ce type de surface, la moquette peut favoriser l’accumulation d’humidité, et donc l’apparition de moisissure, cela sans empêcher une perte de chaleur. Envisagez plutôt d’installer un sous-plancher isolé, qui vous permettra de réduire vos coûts d’énergie tout en étant plus confortable, surtout si on est pieds nus.

Rénover le sous-sol, c’est aussi le moment d’évaluer vos besoins de chauffage, de climatisation et d’eau chaude, et de vous assurer que vous disposez de systèmes écoénergétiques adéquats. Avant que le sous-sol soit fini, vous avez accès aux conduits, aux systèmes de chauffage et d’électricité, aux conduites de gaz et aux murs extérieurs. Profitez-en pour voir s’il est temps de passer à un nouvel appareil de chauffage ou de climatisation écoénergétique, ou à un réservoir d’eau chaude du même type, ou bien d’opter pour une thermopompe ou un chauffe-eau instantané.

Un cinéma maison au sous-sol.
Grâce à vos économies sur l’électricité, vous pourrez vous offrir de nouveaux appareils écoénergétiques, certifiés Energy Star.

L’autre élément à considérer lors de la rénovation d’un sous-sol est l’éclairage et les prises de courant. Privilégiez l’éclairage écoénergétique, utilisant des ampoules fluorescentes ou des DEL plutôt que des ampoules halogènes. 

Et avec toutes vos économies sur l’électricité, vous pourriez décider de changer vos électroménagers ou vos appareils électroniques pour des modèles certifiés Energy Star. Nouvelle isolation rime avec meilleure insonorisation : quelqu’un est partant pour un film?

Un sujet d’article à proposer?

Faites-nous-en part : votre suggestion pourrait bien faire l’objet d’un de nos billets.